Bienvenue sur Kelsalle - Mariage Réunion !

Une alliance a tout scellé...

Sa destinée : se porter à vie. Aussi faut-il la choisir avec un soin tout particulier dans un métal solide et inaltérable et une forme au charme intemporel. On vous donne ici quelques précieux conseils.


Le choix du métal

L’or reste indémodable, en 18 carats le plus souvent. Même si l’or jaune caracole en tête, l’or rose commence tout doucement à attirer l’attention des hommes, car il se confond avec la peau pour plus de discrétion. Les alliances deux ors ciselées connaissent un véritable succès car elles ont un effet diamanté qui évite de faire sertir des pierres précieuses, des pierres fines ou des diamants sur la bague.

Plus rare et plus précieux, le platine est le roi des métaux. Symbole des 70 ans de mariage, Il est hypoallergénique, inusable, ne se ternit pas avec le temps et ne perd jamais son éclat, contrairement à l’or blanc, qui va jaunir dans le temps. Il sublime le diamant comme aucun autre métal grâce à sa couleur gris blanc unique, et leur union magique en fait une bague symbole de l’amour éternel. Vous en trouverez chez les joailliers les plus prestigieux tels que Chaumet, Piaget, Tiffany & Co, Cartier car la grande rareté de ce métal confine l’offre, et son prix élevé s’explique aussi par la complexité de son raffinage. Exclusif, immortel et précieux, vous l’aurez compris, le platine se mérite.

Les formes d’alliance

Une alliance doit épouser votre annulaire sans vous gêner. Son choix doit donc rester personnel, en tenant compte de la taille de vos mains et de la largeur de vos doigts. Il n’est pas obligatoire de prendre le même modèle que votre alter ego, surtout si vous n’avez pas les mêmes goûts.

Selon leur design, les alliances renvoient différemment la lumière et donnent plusieurs rendus possibles d’épaisseur ou de finesse, de rondeur ou de forme plate. L’intérieur peut aussi être plat ou bombé ce qui change la sensation et le confort au porté.

Voici donc les différentes formes d’alliances pour vous y retrouver :

  • Le demi-jonc : forme la plus classique, elle reprend la forme d’un jonc cylindrique coupé en deux et parfaitement plat à l’intérieur.
  • Le jonc parisien : légèrement plus bombée que le demi-jonc, cette forme donne un rendu plus rond et plus cylindrique à l’extérieur, et reste très légèrement bombé à l’intérieur.
  • Le jonc parisien confort : visuellement plus imposante, cette forme est plus bombée à l’intérieur ce qui lui assure un confort supplémentaire au porté.
  • Le ruban : comme son nom l’indique, cette forme sera parfaitement plate à l’intérieur et à l’extérieur de l’anneau, pour bien épouser la forme du doigt.
  • Le fil rond : alliance complètement tubulaire et cylindrique, son rendu est fin et élégant, et rend toute gravure impossible à cause de sa forme arrondie.